Dossiers Thématiques>Désignation des modèles de véhicules>Systèmes de désignation des modèles de véhicules
samedi, 02 novembre 2013 19:05

Systèmes de désignation des modèles de véhicules

D'une manière générale, les voitures, camions et autobus soviétiques sont toujours désignés par le nom de leur marque (GAZ, ZIL, VAZ, etc.) suivi de lettres et/ou de chiffres. Ce système a survécu à la chute de l'URSS et est toujours utilisé aujourd'hui.

Les marques

Les marques sont le plus souvent une abréviation du nom de l'usine. Ceci explique que la plupart d'entre elles se termine par АЗ (AZ en caractères latins) pour Автомобильный Завод (Usine Automobile). Ainsi, à Gorki se trouve l'usine ГАЗ (GAZ) acronyme de Горьковский Автомобильный Завод (Usine Automobile de Gorki), à Minsk l'usine МАЗ (MAZ) acronyme de Минский Автомобильный Завод (Usine Automobile de Minsk), etc.

Certaines ont changé de nom à plusieurs reprises. Ainsi ЗИЛ (ZIL) pour Завод имени Лихачёва (Usine Likhatchev), s'appela d'abord AMO pour Автомобильное Московское Общество (Société Automobile de Moscou), puis de 1931 à 1956 ЗИС (ZIS) pour Завод имени Сталина (Usine Staline). L'usine АЗЛК (AZLK) pour Автомобильный Завод Ленинского Комсомола (Usine Automobile du Komsomol Léniniste) se nommait initialement КИМ (KIM) pour Коммунистический Интернационал Молодёжи (Internationale Communiste de la Jeunesse), puis МЗМА (MZMA) pour Московский Завод Малолитражных Автомобилей (Usine Moscovite d'Automobiles de Petite cylindrée).

Désignations avant 1945

Avant 1945, les véhicules étaient désignés par le nom de la marque suivi de chiffres (exemples : KIM-10, GAZ-64, GAZ-60, GAZ-05-193, AMO-2, ZIS-101, ZIS-5, ZIS-16, Ya-3, YaG-10) ou de lettres dans le cas de certains véhicules produits par l'usine GAZ (exemples : GAZ-A, GAZ-AA, GAZ-AAA, GAZ-MM).

Système de désignation introduit en 1945

Après la Seconde Guerre mondiale, le système de désignation fut normalisé. Il attribuait à chaque usine un intervalle de nombres dans lequel elle pouvait choisir les indicateurs numériques composant les noms de ses produits (exemples : GAZ-13, ZIL-130). La répartition de ces plages numériques était la suivante :

Plages numériquesUsines
Noms russesNoms français
1-99 ГАЗ (Горьковский Автомобильный Завод) GAZ (Usine Automobile de Gorki)
100-199 ЗИС (Завод имени Сталина), puis ЗИЛ (Завод имени Лихачёва) depuis 1956 ZIS (Usine Staline), puis ZIL (Usine Likhatchev) depuis 1956
200-249 ЯАЗ (Ярославский Автомобильный Завод), puis КрАЗ (Кременчугский Автомобильный Завод) depuis 1959 YaAZ (Usine Automobile de Iaroslavl), puis KrAZ (Usine Automobile de Krementchouk) depuis 1959
250-299 НАЗ (Новосибирский Автомобильный Завод) jusqu'en 1948, puis КрАЗ (Кременчугский Автомобильный Завод) NAZ (Usine Automobile de Novossibirsk) jusqu'en 1948, puis KrAZ (Usine Automobile de Krementchouk)
350-399 УралЗИС (Уральский Автомобильный Завод имени Сталина), puis УралАЗ (Уральский Автомобильный Завод) depuis 1962 OuralZIS (Usine au nom de Staline dans l'Oural), puis OuralAZ (Usine Automobile de l'Oural) depuis 1962
400-449 МЗМА (Московский Завод Малолитражных Автомобилей), puis АЗЛК (Автомобильный Завод Ленинского Комсомола) depuis 1968 MZMA (Usine Moscovite d'Automobiles de Petite cylindrée), puis AZLK (Usine Automobile du Komsomol Léniniste) depuis 1968
450-484 УАЗ (Ульяновский Автомобильный Завод) UAZ (Usine Automobile d'Oulianovsk)
485-499 ДАЗ (Днепропетровский Автомобильный Завод) jusqu'en 1951 DAZ (Usine Automobile de Dniepropetrovsk) jusqu'en 1951
500-549 МАЗ (Минский Автомобильный Завод), y compris МоАЗ (Могилёвский Автомобильный Завод), БелАЗ (Белорусский Автомобильный Завод) et МЗКТ (Минский Завод Колесных Тягачей) MAZ (Usine Automobile de Minsk), y compris MoAZ (Usine Automobile de Moguilev), BelAZ (Usine Automobile de Biélorussie) et MZKT (Usine de Tracteurs à Roues de Minsk)
550-599 ММЗ (Мытищинский Машиностроительный Завод) MMZ (Usine de Contruction de Machines des Mytichtchi)
600-649 КАЗ (Кутаисский Автомобильный Завод) KAZ (Usine Automobile de Koutaïssi)
650-674 ГЗА (Горьковский Завод Автобусов), puis ПАЗ (Павловский Автобусный Завод) depuis 1950, y compris КАвЗ (Курганский Автобусный Завод) GZA (Usine d'Autobus de Gorki), puis PAZ (Usine d'Autobus de Pavlovo) depuis 1950, y compris KAvZ (Usine d'Autobus de Kourgan)
675-694 ЛиАЗ (Ликинский Автобусный Завод) LiAZ (Usine Automobile de Likino-Douliovo)
695-699 ЛАЗ (Львовский Автобусный Завод) LAZ (Usine Automobile de Lvov)
700-899 Remorques de diverses usines Remorques de diverses usines
930-939 БАЗ (Брянский Автомобильный Завод) BAZ (Usine Automobile de Briansk)
940-949 ТАРЗ №3 (Тартуский АвтоРемонтный Завод №3) TARZ N°3 (Usine de Réparation Automobile de Tartou N°3)
965-974 ЗАЗ (Запорожский Автомобильный Завод) et ЛуАЗ (Луцкий Автомобильный Завод) ZAZ (Usine Automobile de Zaporojie) et LouAZ (Usine Automobile de Loutsk)
975-999 РАФ (Рижская Автобусная Фабрика) RAF (Usine d'Autobus de Riga)

Deux nombres différents précédés de la même abréviation désignent deux modèles différents fabriqués par la même usine (par exemple ZIS-154 et ZIS-155), tandis que le même nombre précédé d'abréviations différentes signifie qu'un même modèle est fabriqué par plusieurs usines différentes (exemples : GZA-651, PAZ-651 et KAvZ-651 ou ZIL-158 et LiAZ-158), soit simultanément (situation qui était plutôt rare du fait de la division organisée du travail), soit parce que la production a été transférée d'une usine à une autre (exemple : de ZIL à LiAZ), soit que le nom de l'usine a été modifié (exemple : de ZIS en ZIL).

Pour distinguer les différentes versions d'un même modèle (version pour l'exportation, version ayant subi une modernisation, etc.), des lettres étaient ajoutées après l'index numérique. Par exemple, la voiture GAZ-69A est une version à 4 portes de la GAZ-69, tandis que la GAZ-69M en est une version destinée à l'exportation.

Système de désignation introduit en 1966

De par l'augmentation du nombre et de la variété des modèles, le système de désignation fit l'objet en 1966 d'une nouvelle formalisation, consignée dans le strandard industriel ON 025270-66 (отраслевая нормаль OH 025270-66). Plus compliqué que le précédent, ce système apporte néanmoins plus d'informations sur le véhicule. En effet, la désignation d'un modèle commence toujours par le nom de l'usine mais il est désormais suivi d'un nombre de 4 à 6 chiffres lié aux caractéristiques techniques du véhicule (exemples : VAZ-21063, LiAZ-5256, KamAZ-53212).

Premier et deuxième chiffres

Le premier chiffre indique la catégorie à laquelle appartient le véhicule. La caractéristique technique considérée pour définir ces différentes catégories diffère selon que le véhicule est une voiture, un camion ou un autobus (les remorques ne sont plus concernées) :

  • pour les voitures, les catégories sont définies en fonction de la cylindrée du moteur
  • pour les autobus, les catégories sont définies en fonction de la longueur hors tout du véhicule
  • pour les camions, les catégories sont définies en fonction de leur poids total en charge (PTC).

Remarque : L'élément pris en compte pour distinguer les voitures des autobus était le nombre de passagers. Les véhicules ayant une capacité supérieure à 8 personnes (conducteur compris) étaient considérés comme des autobus, les autres comme des voitures.

Le second chiffre constituant l'identification d'un modèle se rapporte au type du véhicule :

Type de véhiculeDeuxième chiffre
Voiture 1
Autobus 2
Camion à plateau 3
Tracteur à sellette 4
Camion-benne 5
Camion-citerne 6
Fourgon 7
Véhicule spécial 9

Le tableau ci-dessous indique le premier et le deuxième chiffres de la désignation des véhicules en fonction des catégories et des types :

Troisième et quatrième chiffres

Les troisième et quatrième chiffres sont utilisés par les usines pour distinguer les différents modèles.

Cinquième et sixième chiffres

Un cinquième et un sixième chiffres viennent parfois compléter la désignation pour différentier plusieurs versions d'un même modèle.

Exemple :

VAZ-21099 : Il s'agit d'une voiture produite par l'Usine Automobile de la Volga (VAZ), qui est équipée d'un moteur dont la cylindrée est comprise entre 1,2 et 1,8 litres (chiffre 2), qui est une voiture (chiffre 1), modèle 09 et qui est une version à 4 portes (codée 9) de la berline à hayon (5 portes) VAZ-2109.

Remarque : La désignation des modèles doit néanmoins être considérée avec précaution car si le système d'identification paraît clair, il n'a pas toujours été respecté à la lettre sous l'ère soviétique et l'est encore moins aujourd'hui.

Système de désignation des véhicules dérivés des modèles de base

Comme les modèles de base, les véhicules dérivés portaient une désignation constituée d'une abréviation suivie d'un index, à la différence près que l'abréviation était souvent liée à l'utilisation des véhicules et non à l'usine de production. L'index était, quant à lui, composé de chiffres (ces chiffres étaient dans certains cas liés à une caractéristique technique du véhicule et/ou à la désignation du modèle de base, dans d'autres cas il s'agissait d'un simple numéro d'ordre) auxquels venaient parfois s'ajouter une à deux lettres.

Exemples :

ATs-1,8 (АЦ-1,8) camion citerne (автомобильная цистерна) de 1800 litres pour le transport de lait sur base GAZ-51. L'index est ici lié à une caractéristique technique du véhicule.

MZ-51 (МЗ-51) : camion citerne de 920 litres pour le ravitaillement en huile (маслозаправщик) sur base GAZ-51. L'index est ici repris du modèle de base.

ATs-2-51 (АЦ-2-51) : camion citerne (автомобильная цистерна) de 2000 litres pour le transport de carburant sur base GAZ-51. L'index est ici lié à une caractéristique technique ainsi qu'au modèle de base.

ASM-1, ASM-2 (АСМ-1, АСМ-2) : deux versions de cureuses (ассенизационная машина) sur base GAZ-51. L'index est ici un numéro d'ordre.

Sources :
  • Cars of the Soviet Union - The definitive history, Andy Thompson, Haynes Publishing, 2008
  • Les autobus et les trolleybus, Alain Dupouy, Les dossiers des véhicules soviétiques N°5, 1994
  • Les camions (camions à plateau, tracteurs à sellette et camions-bennes), Alain Dupouy, Les dossiers des véhicules soviétiques N°3, 1992
  • Les véhicules soviétiques en abrégé, Alain Dupouy, Magazine France-U.r.s.s. N°169, juin 1984
  • page sur le système de désignation des véhicules sur le site d'Igor Denisovets
Dernière modification le samedi, 14 décembre 2013 21:24